Charlemagne

C’est au temps de Charlemagne (768-814) que la Gaule, pour la première fois dans l’Histoire, prit place parmi les grands pays du monde. Auparavant, elle n’avait retenu l’attention des géographes puis des historiens issus du monde méditerranéen, que comme une zone marginale, celtique, au finistère européen. Dans le grand ensemble que Rome avait dominé, elle n’avait été qu’une province conquise comme beaucoup d’autres, ni la plus riche, ni la plus glorieuse de cet empire méditerranéen.

Au seuil des temps carolingiens, ses rois réputés barbares l’avaient progressivement individualisée au milieu des mondes post-romains, sans toutefois réussir son unification, sa pacification.


Renée Mussot-Goulard
Presses Universitaires de France
ISBN 2-13-038326-2
1984
https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34752003p