L’animal exemplaire au Moyen Age

L'animal exemplaire au Moyen Age

Les animaux sont au Moyen Âge l’objet « d’attentions et de réflexions constantes » (J. Le Goff). Domestiqués, ils sont les auxiliaires essentiels de la vie matérielle et économique. Sauvages, ils alimentent l’imaginaire. Les études sur les animaux au Moyen Âge se sont, ces dernières années, multipliées. Mais un aspect des rapports entre l’homme et l’animal demandait à être approfondi. Celui de « l’animal exemplaire ». Comment les animaux furent-ils mis, au Moyen Age, au service d’un discours didactique et moral ? Quels étaient leurs atouts dans l’économie de la persuasion ? Bref pourquoi une véritable ménagerie fut-elle convoquée quand il s’agissait de convaincre ? Autant de questions auxquelles veut répondre cet ouvrage. Sont interrogés pour cela les anecdotes exemplaires, les vies de saints, les textes encyclopédiques, la scolastique, les recueils de Distinctiones (ou mots clés bibliques commentés) destinés aux prédicateurs, les textes juridiques : l’animal est aussi concrètement montré à l’oeuvre, à travers le chat, le singe, l’escargot et le crapaud. Sont ici pris en compte la réalité historique et le rapport effectif, quotidien, entre homme et animal, loin de l’étude d’une symbolique animale détachée de toute historicité. Avec l’ouverture à d’autres cultures et religions, comme l’islam médiéval.

Cet ouvrage est dirigé par Jacques Berlioz et Marie-Anne Polo de Beaulieu, chercheurs au CNRS. Auteurs de nombreux travaux sur la littérature exemplaire du Moyen Age, ils ont notamment publié Les Exempla médiévaux.


Jacques Berlioz et Marie-Anne Polo de Beaulieu
Presses Universitaires de Rennes
isbn : 2-86847-435-7