Les civilisations de la Méditerranée

Les Anciens, dont les connaissances géographiques ne dépassaient guère l’Angleterre et le Danemark au nord, la zone saharienne au sud, faisaient de la Méditerranée le centre de l’univers ; il s’est élargi pour nous, mais la Mer Intérieure a conservé son prestige et sa situation exceptionnelle que souligne la rencontre de trois continents. D’ailleurs il ne faudrait pas que le rapprochement sur ses bords des noms d’Europe, Asie et Afrique laissât croire à la juxtaposition de trois mondes différents. Encore aujourd’hui l’Europe et l’Asie ne sont pas nettement délimitées ; pour les Anciens l’Asie s’étendait jusqu’à l’ouest du Nil, entre l’Égypte et la Cyrénaïque ; Lucain d’autre part rattache à l’Europe plutôt qu’à l’Afrique la zone côtière de l’Afrique du Nord.

Ce flottement dans la détermination des trois continents atteste l’unité géographique du monde méditerranéen.


Jacqueline Gabriel-Leroux
Presses Universitaires de France
1954