Saladin, le sultan chevalier

Saladin, le sultan chevalier

Au XIIème siècle, Saladin, prince kurde et fondateur de la dynastie ayyoubide, entreprend d’unifier à nouveau le monde musulman sous son autorité et de reconquérir les territoires des états latins d’Orient. Soutenu par sa famille, il étend son Empire des marges du Maghreb à la Jazira, en passant par l’Egypte, et de la Syrie du Nord au Yémen. Saladin est sans doute l’un des personnages les plus célèbres de l’histoire du monde musulman médiéval, aussi bien du côté arabe qu’occidental. Cette renommée tient essentiellement à la reconquête de Jérusalem qu’il effectua en 1187 aux dépens des croisés. Cet épisode, savamment exploité par la propagande officielle, fit de Saladin à son époque et dans les siècles suivants le héros incontesté du djihâd, le protecteur des lieux saints de l’islam et du territoire musulman en général.

Jean-Michel Mouton retrace la vie de ce prince d’Orient.


Jean-Michel Mouton
Gallimard / Institut du Monde Arabe
isbn : 2-07-076208-4