Sur les pas des Templiers et des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem en pays de Matignon, d’Erquy et de Pléneuf-Val-André

Étiquettes:

Les Templiers et les Hospitaliers étaient présents dans notre région comme dans toute l’Europe. Les deux ordres se sont développés simultanément à partir du XIème siècle. Ils avaient à peu près les mêmes missions mais les Templiers avaient une vocation plus militaire et les Hospitaliers plus humanitaire, en particulier celle d’assurer la défense des lieux saints, la sécurité et l’accueil des pèlerins qui se rendaient à Jérusalem ou à Saint-Jacques-de-Compostelle, mais aussi de les soigner si nécessaire. Tous deux participaient également à la défense du territoire et à l’exploitation de grands domaines.

Pourtant, curieusement, les Templiers dont l’ordre a été dissout par le pape deux siècles plus tard, ont laissé dans la mémoire collective plus de traces que l’ordre des Hospitaliers qui a duré sept siècles en France et perdure sous le nom d’ordre de Malte. Sans doute le mystère qui plane à propos d’un trésor et la malédiction du grand maître de l’ordre sur le bûcher y sont-ils pour quelque chose … Créés pour défendre les lieux saints, ils avaient quelque peu oublié leur mission
et étaient devenus très riches et puissamment armés, de quoi inquiéter le roi de France.

La Tour de Montbran, les maladreries, la chapelle Notre-Dame-du-Temple et celle de Saint-Sébastien, les stèles du Vieux-Bourg en Pléhérel, la chapelle Saint-Jacques, les lieux-dits l’Hôpital ou Les Hôpitaux, Port-à-la-Duc … autant de traces de ces deux ordres que nous allons suivre pas à pas.


Jean-Pol Pimor et Didier Marsaudon
Les amis du passé en Pays de Matignon
2016
www.amisdupassepaysdematignon.fr